Blog Azote.info

Ce blog à pour vocation de partager avec vous les dernières informations sur l'azote.

Nouvel arrêté en région Centre pour le calcul prévisionnel de l'apport d'azote

La directive Nitrate comporte une obligation d’équilibre de la fertilisation azotée sur chaque culture. La région Centre-Val de Loire vient de mettre à jour en mars 2017 l’arrêté fixant les modalités du calcul prévisionnel d’azote selon la méthode COMIFER pour la campagne 2017-2018.

Les améliorations concernent l’introduction des tableaux d’Arvalis donnant les besoins des céréales avec leur objectif de teneur en protéines par variété de blé tendre, la simplification pour les cultures maraichères et l’introduction de nouvelles cultures comme le quinoa et l’épeautre.

Le calcul prévisionnel se place dans une configuration d’efficacité maximale de l’engrais azoté (l’ammonitrate étant la référence). Il n’est donc pas permis de majorer l’apport pour des formes reconnues moins efficaces comme la solution azotée. L’arrêté reprend la grille de risques de volatilisation du COMIFER pour évaluer le risque avant chaque apport en cas d’utilisation d’urée ou de solution azotée. La grille se base sur des caractéristiques de sol et de climat, ce dernier ayant un poids plus important ; et elle établit une note globale permettant d’évaluer le risque de perte d’ammoniac. Il est alors recommandé de différer l’apport en attendant un passage pluvieux ou d’appliquer une majoration de cet apport comprise entre 5 et 15% pour la solution azotée ou l’urée.

La grille de risque de volatilisation du COMIFER répond aux principes suivants:

1) Eviter ou réduire la perte ammoniacale par des pratiques adaptées
2) Ajuster sur la base d’une grille d’évaluation du risque à fournir en cas de contrôle

Centre-Val de Loire: Les documents relatifs au programme d'actions Directives Nitrates ont été mis à jour sur le site de la DRAAF: http://draaf.centre-val-de-loire.agriculture.gouv.fr/Programme-d-actions-nitrates-pour

Notez cet article:
Mesures de la volatilisation ammoniacale
PREPA* : l'UNIFA s'oppose à la taxation des engrai...
Ajouter un commentaire

Participant à cette conversation