ADA

Bien régler son épandeur

Bien régler son épandeurLes distributeurs centrifuges d'engrais solides sont très majoritairement utilisés pour les fertilisants azotés.

Les solutions azotées appliquées par le matériel de pulvérisation équipé de buses spécifiques en jet filet et l'ammoniac gazeux obligatoirement incorporé par des coutres grâce à un matériel homologué constituent deux exceptions.

 

Régularité de l'épandage centrifuge

Le Code des bonnes pratiques agricoles publié par arrêté au JO du 5 janvier 1994 (5) spécifie à l'article 6 de veiller à l'uniformité de l'épandage de la dose déterminée, en s'assurant de l'homogénéité du produit épandu et en contrôlant le réglage du matériel utilisé.

L'azote minéral fabriqué par l'industrie remplit les exigences de qualité physique (densité et granulométrie homogène) et chimique (teneur en N garantie) et permet un réglage précis des appareils pour un épandage uniforme.

La précision de l'épandage centrifuge des engrais solides dépend de la performance des matériels tout autant que de la bonne qualité physique des engrais.

Les techniques d'épandage se sont considérablement améliorées au fil du temps.
Contrairement aux anciens standards d'épandage atteignant une largeur de 12 à 24 m, la tendance aujourd'hui est plutôt entre 24 et 36 m. La vitesse du travail est aussi beaucoup plus rapide. Enfin, le fractionnement plus important des apports conduit à épandre des doses parfois inférieures à 100 kg de produit à l'hectare (soit 10g/m²).
Les exigences en matière de technique d'application et de qualité des engrais se sont donc accrues.

La réalisation d'un épandage de qualité nécessite des engrais présentant les caractéristiques suivantes :

  • Une densité suffisamment élevée, car seuls les produits suffisamment denses peuvent permettre d'atteindre la largeur d'épandage souhaitée.
  • Une distribution équilibrée entre les différentes tailles de granulés . Ceux-ci doivent avoir un calibre compris entre 2,0 et 5,0 mm. Les granulé sont répandus sur des largeurs différentes par l'épandeur suivant leur taille, ce qui a un effet positif sur la répartition transversale des engrais.

 

Technique d'épandage : répartition inégale des engrais

Les engrais à base de nitrates tels que l'ammonitrate, les engrais complets NPK, l'ammonitrate contenant du soufre ou le sulfonitrate d'ammonium présentent ces caractéristiques et peuvent être utilisés sans problème pour un épandage de plus de 36 m de large.
Des engrais trop légers tels que l'urée peuvent poser des problèmes d'épandage.
La largeur de l'épandage est donc restreinte et la sensibilité au vent est accrue. Dans la pratique, il en résulte souvent un mauvais épandage caractérisé par l'apparition de bandes sur-dosées conduisant à la verse.

 

Conséquence de l'épandage des granulés trop fins sur le diagramme de dispersion

Le schéma d'un bon épandage se caractérise par des courbes d'épandage plates avec de grandes zones de chevauchement. Ces chevauchements multiples permettent ainsi d'éviter en grande partie les erreurs de répartition.
Lorsqu'un engrais léger est utilisé pour l'épandage, les chevauchements sont alors moins nombreux.

  • Conséquence de l'épandage des granulés trop finsLa largeur d'épandage est réduite
  • La zone de chevauchement est étroite


A cela s'ajoute l'augmentation de la sensibilité au vent.
En conséquences, la quantité d'engrais appliquée est accrue dans les zones de chevauchement, ce qui entraîne ce qu'on appelle la maladie des stries et les problèmes de rendements qui en découlent.
Pour un épandage précis, il est indispensable de connaître l'origine des engrais et la machine utilisée doit être réglée en fonction du tableau d'épandage fourni par le fabricant (tableaux disponibles sur les sites des constructeurs et sur les sites de certains producteurs d'engrais).

DSM GPN K+S   Nitrogen Seco Yara

 

Un bon épandage ne peut être réalisé qu'à l'aide de produits ayant un poids spécifique suffisant et présentant des granulés de tailles suffisamment proches. Ces critères garantissent une complémentarité entre l'épandeur et le granulé, condition importante pour un épandage satisfaisant.

Le choix des conditions de travail a une grande importance sur le résultat obtenu. La portance du sol permet de travailler à vitesse constante en respectant la dose prévue. L'absence de vent évite l'irrégularité transversale de l'apport. Le jalonnage des passages effectué préalablement, ainsi que l'utilisation sur l'épandeur d'un dispositif de bordures pour ne pas épandre en dehors du champ garantissent un travail de qualité satisfaisant.

Les nouveaux équipements proposent des systèmes de pesée ou de contrôle du débit et permettent de faire varier depuis la cabine du tracteur la dose prévue en fonction d'un zonage préalablement établi (agriculture de précision).

 

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0

Participant à cette conversation

  • Invité - Bruno

    Bonjour,
    Tomber par hasard sur votre site, je suis vraiment intéressé par votre article. Depuis peu, je cherche des articles sur ce sujet pour faire une thèse concernant les méthodes les techniques modernes d’épandage. Un grand bravo pour l’auteur !
    Bruno

    Dernière édition du commentaire il y a environ 1 an par Fabienne Jarry
    0 J'aime Raccouci URL:
  • Invité - Maelyss

    Bonjour,

    Avez-vous une documentation supplémentaire svp à me donner ? J'aimerai aller plus loin sur le sujet :)

    Maelyss

    Dernière édition du commentaire il y a environ 1 an par Fabienne Jarry
    0 J'aime Raccouci URL:
  • @ Maelyss : Un dossier technique sur les bonnes pratiques d’épandage des engrais solides est disponible ici : http://www.unifa.fr/librairie/publications/dossiers-techniques.html

    0 J'aime Raccouci URL: